NATTE MAURITANIENNE

La natte mauritanienne est un produit artisanal traditionnel qui remonte à plusieurs siècles dans l'histoire de la Mauritanie. Les femmes Maures détiennent ce savoir-faite qui à malheureusement tendance à ce perdre.

Les nattes sont utilisées comme tapis de sol à l'intérieur des tentes nomades pour isoler du sol et fournir un espace propre et confortable pour s'asseoir et dormir.

On tisse encore dans deux régions de la Mauritanie aujourd’hui. Dans l’Adrar avec des feuilles de palmiers et près du fleuve Sénégal avec les tiges de roseaux.Les feuilles sont récoltés, séchées et préparées pour le tissage. Cela implique le fendage des feuilles en fines bandes ainsi que le traitement pour les assouplir pour les rendre plus flexibles. Les tisserandes utilisent leurs mains pour entrelacer les fibres et créer la structure de la natte. Les motifs et les dessins sont créés avec des liens de cuir.

Le cuir utilisé dans la fabrication est obtenu à partir de peaux d'animaux locaux, les chèvres ou les moutons. Ces peaux sont traitées et transformées en fines lanières de cuir, qui sont ensuite utilisés comme liens pour assembler les différentes parties de la natte et pour ajouter des éléments décoratifs. Les motifs géométriques sont très répandus sur les nattes mauritaniennes mais les tisserandes font preuves de créativités et ajoute leur touche personnelle à chaque natte produite.

Il faudra plusieurs mois pour réaliser une natte, les tisserandes peuvent tisser seule ou parfois à deux ou trois.

Le savoir-faire unique des nattes mauritaniennes représente un héritage culturel précieux qui témoigne de la créativité, de l'ingéniosité et de la résilience du peuple mauritanien.

© Photos non libres de droit | Cécile Omani

[zify-album-12482]